Déclarez vos impôts en couple sans vous tromper : les astuces infaillibles d’une experte

La période de déclaration des revenus est souvent source de confusion, surtout lorsque l'on doit le faire en couple.

La déclaration d’impôts en couple : une énigme résolue #

L’avocate fiscaliste Caroline Aupoix apporte son expertise pour nous guider à travers ce labyrinthe fiscal. Selon elle, la notion de foyer fiscal est la clé pour comprendre comment procéder, que vous soyez mariés ou pacsés, la règle d’or est la déclaration commune.

Un détail intéressant à noter est l’exception qui confirme la règle : en cas de résidence séparée, même les couples mariés ou pacsés devraient effectuer leurs déclarations de revenus de manière indépendante. Cela signifie que chaque situation est unique et mérite une attention particulière.

Quelles solutions d’épargne envisager lorsque vos comptes réglementés atteignent leurs limites ?

Concubinage et impôts : une relation complexe #

En ce qui concerne les couples non mariés ni pacsés, il existe une distinction notable. Chacun doit déclarer ses revenus de son côté. Toutefois, Aupoix souligne une nuance en matière d’Impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour les concubins longue durée, c’est-à-dire ceux vivant ensemble depuis plus de cinq ans et possédant plus de 1,3 million d’immobilier net.

À lire Voici comment Véronique Sanson a formé son fils Chris Stills sans jamais lui faire de cadeau

La fiscaliste insiste sur le fait que les choix possibles en matière de déclaration commune ou séparée sont très limités, s’offrant principalement à l’occasion de la première déclaration post-mariage ou PACS. Cela révèle l’importance de bien comprendre les réglementations pour opter pour la meilleure approche.

Clôture du Livret A en cours d’année : recevrez-vous les intérêts accumulés ?

Peut-on véritablement économiser sur les impôts en se mariant? #

Les bénéfices fiscaux du mariage sont un sujet souvent débattu. Selon Caroline Aupoix, il existe une opportunité d’économie lorsque les revenus du couple sont disparates, permettant au conjoint le mieux rémunéré de profiter des tranches d’imposition du partenaire. Cependant, cette technique n’est pas infaillible et peut se retourner contre le couple dans certains cas.

Aupoix met également en lumière le principe de solidarité fiscale applicable aux couples mariés. Cette règle stipule que, en cas de redressement fiscal sur les revenus communs, chacun peut être tenu responsable indépendamment de qui a commis l’erreur. Un rappel pertinent de l’importance de rester informé et impliqué dans la gestion fiscale du foyer.

Conseils pratiques pour une déclaration d’impôts réussie :

  • Vérifiez votre appartenance au foyer fiscal.
  • Considérez les exceptions liées à la résidence séparée.
  • Comprenez les implications du régime matrimonial sur vos impôts.
  • Maintenez-vous informé sur les règles de l’IFI en cas de concubinage.
  • Exploitez stratégiquement les différences de revenus dans le cadre du mariage.

FAQ:

  • Doit-on toujours déclarer ses revenus ensemble si l’on est marié ou pacsé?
    Oui, sauf exception notable en cas de résidence séparée.
  • Est-ce que le concubinage change quelque chose pour l’IFI?
    Oui, en cas de concubinage notoire de plus de cinq ans avec plus de 1,3 million d’euros d’immobilier net.
  • Peut-on choisir de ne pas déclarer ses revenus ensemble après un mariage ou un PACS?
    Cette flexibilité est uniquement offerte lors de la première déclaration suivant l’union.
  • Le mariage offre-t-il de réelles économies d’impôts?
    Si les revenus des conjoints sont différents, oui, mais c’est moins clair pour les couples à revenus équivalents.
  • Qu’est-ce que la solidarité fiscale?
    Une règle selon laquelle chaque conjoint est potentiellement responsable des dettes fiscales du foyer, indépendamment de l’origine de l’erreur.