Augmentation significative des aides de la CAF dès avril : les allocations concernées bénéficient d’une bonne nouvelle

Venant chaque année au 1er avril, les ajustements des prestations sociales gérées par la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) sont une réalité bien ancrée dans le paysage social français.

Annonce officielle de l’augmentation des aides de la CAF #

Ces ajustements, réalisés en fonction de l’inflation et de l’évolution de l’indice des prix à la consommation hors tabac, ont particulièrement retenu l’attention cette année.

L’inflation notable de 2023 a conditionné une augmentation significative des aides.

Bruno Le Maire avait amorcé cette perspective dès septembre 2023 et, désormais, cette revalorisation se concrétise par une hausse de 4,6%. Cette amélioration attendue touche particulièrement les ménages modestes en augmentant leur revenu mensuel.

Ne ratez pas cette chance de gagner 1000 euros pour vos travaux grâce à la CAF: êtes-vous éligible ?

Les annonces faites par le ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités précisent que cette mesure impactera positivement une dizaine de prestations de la CAF.

Parmi celles-ci, l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), la Prime d’Activité, le Revenu de Solidarité Active (RSA) et les allocations familiales se distinguent comme étant les principales bénéficiaires de cette réévaluation, touchant de ce fait des millions de citoyens français.

À lire Voici comment un couple bénéficiait du RSA tout en blanchissant plus de 300 000 euros d’argent caché chez eux : découvrez cette affaire intrigante

De nouveaux montants en 2024 #

Le RSA, support vital pour de nombreuses personnes sans aucune autre source de revenu, verra ainsi son montant forfaitaire augmenter.

Pour un bénéficiaire seul, ce montant passera de 607,75 euros à 635,71 euros.

Les familles ne sont pas en reste, puisque les montants ajustés prendront en compte la taille du foyer, offrant par exemple 953,56 euros pour un couple ou un parent isolé avec un enfant, et allant jusqu’à 1 334,98 euros pour un couple avec trois enfants.

Ces valeurs forfaitaires peuvent varier selon les spécificités de chaque dossier, prenant en compte les revenus du ménage et les autres aides perçues.

Hausses intéressantes pour les bénéficiaires #

Du côté de l’AAH, le montant dépasse pour la première fois les 1 000 euros, se fixant à 1 016,05 euros dès avril 2024.

Cette augmentation signifie une aide accrue pour les personnes handicapées.

À lire Des changements en vue pour vos allocations CAF : découvrez à combien s’élèveront vos aides à partir de mai

Les allocations familiales connaissent également une évolution positive.

À partir du 1ᵉʳ avril 2024, la base mensuelle de calcul de ces allocations (BMAF) s’élèvera à 466,44 euros et variera selon le nombre d’enfants à charge.

La prime d’activité, quant à elle, passera à 622,63 euros pour une personne seule, s’alignant ainsi sur les nouvelles directives de revalorisation.

La CAF ajuste également la prime de déménagement qui, dès le troisième enfant, atteindra 1 119,46 euros, soulignant une volonté d’accompagnement renforcé des familles en mobilité.

Ces augmentations représentent une bouffée d’oxygène pour de nombreux Français face à l’inflation.

Elles illustrent l’effort de l’Etat pour soutenir le pouvoir d’achat de ses citoyens les plus vulnérables, marquant une étape importante dans l’adaptation des aides sociales au contexte économique du pays.

À lire Les bénéficiaires du RSA voient leurs allocations augmenter : cette aide sociale de la CAF s’adapte pour mieux soutenir les plus précaires