Hausse historique de l’Allocation aux Adultes Handicapés en avril 2024

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) s’apprête à connaître une augmentation notable de 4,6% dès le 1er avril 2024. Cette progression touche également d’autres prestations sociales versées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Focus sur les détails et les impacts de cette revalorisation pour les bénéficiaires.

Un montant mensuel supérieur à 1 000 € pour les personnes seules touchant l’AAH à taux plein #

Cette hausse de 4,6% impacte le montant mensuel de l’AAH, passant de 971,37 € à environ 1 016 € pour les individus célibataires bénéficiant de l’allocation à taux plein. Selon le site Handicap.fr, cette augmentation est également valable pour l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), dont le montant de base passera de 142,70 € à près de 149,26 €.

Les conditions d’éligibilité à l’AAH #

Taux de handicap au moins égal à 80 %

Pour obtenir l’AAH, il est nécessaire de présenter un taux de handicap d’au moins 80%. Toutefois, une exception existe pour les personnes âgées de 16 ans ou plus qui ne sont plus considérées comme à charge de leurs parents pour l’éligibilité aux prestations familiales.

À lire Votre rêve d’acquérir une maison : combien vous devriez gagner, le salaire minimum qu’il faut toucher

Résidence en France depuis au moins trois mois

Les ressortissants étrangers peuvent également prétendre à l’AAH, à condition de résider en France depuis au moins trois mois. Cette exigence ne s’applique pas si l’individu est salarié sur le territoire français.

Le découplage de l’AAH : une mesure avantageuse depuis octobre 2023 #

  • Depuis le 1er octobre 2023, les revenus du conjoint ou du partenaire ne sont plus pris en compte pour l’évaluation des ressources et l’éligibilité à l’AAH, offrant ainsi une véritable autonomie financière aux bénéficiaires.
  • Un seuil historique franchi au 1er avril 2024 avec cette récente augmentation qui vient consolider l’autonomie et le pouvoir d’achat des personnes concernées.

La CAF et la MSA : acteurs clés dans la gestion des prestations sociales #

Les Caisses d’Allocations Familiales et la Mutualité Sociale Agricole sont en charge de la gestion et du versement de l’AAH et des autres prestations sociales, comme par exemple les aides au logement. Ces organismes jouent également un rôle essentiel pour informer les usagers et faciliter les démarches administratives liées aux allocations, quel que soit leur statut (salarié, non salarié, etc.). Il est donc important de se rapprocher de ces organismes pour obtenir des renseignements personnalisés et détaillés relatifs à ses droits.

Les autres prestations impactées par la hausse de 4,6% en avril 2024

Au-delà de l’AAH et de l’AEEH, d’autres aides et allocations connaissent également cette augmentation notable dès le mois d’avril prochain. Parmi celles-ci figurent notamment les aides au logement (APL) ou encore le Revenu de Solidarité Active (RSA). Ainsi, cette hausse globale vise à améliorer la situation financière des personnes les plus modestes et précaires.

En conclusion : une mesure sociale positive qui renforce la solidarité entre tous #

L’augmentation de 4,6% de l’Allocation aux Adultes Handicapés au 1er avril 2024 constitue un pas significatif pour améliorer le quotidien des familles concernées et préserver leur pouvoir d’achat. Cette revalorisation s’inscrit dans le cadre d’une politique sociale solidaire et visant à réduire les inégalités économiques entre les citoyens. De plus, elle permet de mieux prendre en compte et valoriser les efforts réalisés par ceux qui font face à des situations difficiles chaque jour.

À lire Le nouveau Pass Colo de 350 euros est une aubaine pour vos projets de vacances en famille