Retraités de l’Agirc-Arrco : fin du malus sur votre pension de retraite complémentaire, qu’est-ce que ça change pour vous ?

Bonne nouvelle pour tous les retraités affiliés à l'Agirc-Arrco : le dispositif de malus qui réduisait votre pension de retraite complémentaire sera aboli dès le 1er avril 2024.

Suppression du malus Agirc-Arrco pour les retraités du privé #

Cette minoration de 10 %, appliquée pendant trois ans dès la liquidation de votre retraite complémentaire, ne sera plus en vigueur pour ceux qui décident de partir à la retraite à taux plein avant l’âge de 67 ans.

Cette mesure avait pour but d’encourager les salariés à prolonger leur activité professionnelle.

Désormais, elle est remplacée par un système plus avantageux pour tous.

À lire L’histoire poignante d’une retraitée obligée de vivre dans son garage alors que des locataires squattent sa maison

Comprendre le malus Agirc-Arrco #

Le malus Agirc-Arrco, introduit en 2019, était un coefficient de solidarité destiné à inciter les travailleurs à retarder leur départ à la retraite. Ce mécanisme fonctionnait en diminuant le montant de la pension de retraite complémentaire de ceux qui décidaient de prendre leur retraite dès l’obtention du taux plein, mais avant l’âge de 67 ans.

Toutefois, pour ceux optant pour la retraite un an après avoir atteint le taux plein, aucune diminution n’était appliquée.

Certains profils, tels que les retraités à faibles ressources, les personnes en situation de handicap, ou encore les retraités au titre du dispositif amiante, étaient exemptés de ce malus.

Nouvel Accord national interprofessionnel et ses implications #

Un récent Accord national interprofessionnel (ANI) conclu entre les partenaires sociaux redéfinit les règles du régime de retraite complémentaire pour la période 2023-2026.

À lire Voici le guide pas à pas pour estimer votre pension de retraite : découvrez comment anticiper votre futur revenu

L’une des principales modifications est la suppression du système de bonus-malus.

La suppression a pris effet pour les retraites initiées à partir du 1er décembre 2023, et s’étendra à toutes les pensions prenant effet avant cette date dès avril 2024.

Cette mesure garantit que les retraités toucheront l’intégralité de leurs pensions de base et complémentaires, sans aucune réduction.

Cette évolution marque un tournant significatif dans la gestion des pensions de retraite en France, en offrant aux retraités une meilleure visibilité et sécurité financière pour leur avenir.

À lire Voici les informations importantes sur les versements retardés de la retraite complémentaire en 2024 : découvrez les détails et préparez-vous