La déshydratation : signes, risques et conseils pour rester bien hydraté

Détecter la déshydratation peut s'avérer une tâche délicate, car ses symptômes sont souvent masqués par nos activités quotidiennes.

Les signes alarmants de la déshydratation #

Une légère sensation de soif, des maux de tête ou encore une légère fatigue après une journée chargée, peuvent être les signaux de notre organisme pour nous avertir d’un manque d’eau. Selon de récents avis médicaux, la sécheresse de la bouche et une urine de couleur sombre sont également d’autres signes à ne pas négliger. Le corps humain est une merveille de la nature, et savoir l’écouter est sans doute le meilleur moyen de prévenir une situation de déshydratation.

Risques de la déshydratation : au-delà des apparences #

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la déshydratation n’est pas simplement un désagrément passager qui s’évanouit après avoir bu un grand verre d’eau. Si elle n’est pas traitée avec sérieux et promptitude, elle peut avoir des conséquences graves sur notre santé. Dans le pire des scénarios, une déshydratation sévère peut entraîner une défaillance rénale, voir même être fatale. Les personnes âgées et les enfants, dont les corps sont plus fragiles, sont particulièrement à risque. Dans le cas des sportifs ou des personnes ayant un travail physique, il y a également un risque accru de déshydratation.

Les comparatifs réalisés par les médecins du sport révèlent même que les athlètes ont une propension plus élevée à développer des symptômes de déshydratation. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que les personnes ayant une vie plus sédentaire sont à l’abri de tels risques. En vérité, tout le monde peut être touché par la déshydratation, car elle est souvent insidieuse et discrète.

À lire Kate Middleton combat un cancer, mais vous ne croirez jamais le soutien qu’elle reçoit de la nation

Conseils pour prévenir la déshydratation #

Heureusement, la déshydratation n’est pas une fatalité et peut être facilement prévenue par des gestes simples. Boire régulièrement de l’eau est, bien sûr, le premier conseil que vous entendrez. L’erreur classique est d’attendre d’avoir soif pour boire, or, la sensation de soif est souvent un signe de déshydratation déjà entamée. Certaines apps disponibles sur les smartphones peuvent vous rappeler de boire régulièrement. Par ailleurs, privilégiez les légumes et les fruits, car ils sont naturellement riches en eau.

En climat chaud, ou lors d’un effort physique intense, augmentez votre consommation en eau. Les avis des experts suggèrent aussi de consommer des boissons isotoniques lors d’activités sportives intenses. Ces boissons, testées par des athlètes du monde entier, contiennent des électrolytes qui aident à rétablir l’équilibre de l’eau dans l’organisme.

Pour finir, il est important de noter que certaines boissons ont l’effet inverse et favorisent la déshydratation. Surveillez votre consommation de boissons à forte teneur en caféine et d’alcool, et privilégiez toujours l’eau comme option de boisson principale.

La vigilance hydratation tout au long de la journée #

Préserver une bonne hydratation ne se limite pas à boire de l’eau à volonté en plein été. C’est une attention de tous les moments, qui s’inscrit dans une hygiène de vie équilibrée, un gage essentiel de bien-être et de performance physique et mentale. L’invitation serait donc de faire de l’hydratation une routine quotidienne, une habitude à laquelle on ne déroge pas. Soyez à l’écoute de votre corps et apprenez à décrypter les signes qu’il vous envoie. Enfin, souvenez-vous que le meilleur moyen de prévenir la déshydratation, c’est de rester toujours hydraté.

À lire Santé : découvrez les 8 marques d’eaux en bouteille à éviter absolument, selon les autorités