Alimentation anti-inflammatoire : le guide complet pour débuter

Consciente de l'importance croissante accordée à la santé et au bien-être, la communauté scientifique ne cesse de prodiguer des avis et des recommandations pour favoriser une alimentation saine et équilibrée.

Introduction à l’alimentation anti-inflammatoire #

Parmi les nombreuses approches préconisées, l’alimentation anti-inflammatoire se positionne comme une véritable alliée pour booster notre santé.

Passée au test de nombreuses études, celle-ci s’avère être d’un grand bénéfice pour atténuer les effets des maladies inflammatoires chroniques. La science a réalisé le comparatif entre différentes habitudes alimentaires et il semblerait que l’alimentation anti-inflammatoire se révèle être la meilleure pour notre santé.

Comprendre l’alimentation anti-inflammatoire #

L’alimentation anti-inflammatoire n’est pas un régime au sens restrictif, mais plutôt une façon de consommer les aliments. C’est un mode de vie, une approche globale de notre façon de nous nourrir afin de privilégier les aliments qui luttent contre l’inflammation chronique et d’éviter ceux qui la favorisent.

À lire Kate Middleton combat un cancer, mais vous ne croirez jamais le soutien qu’elle reçoit de la nation

Nous savons que certaines maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, le cancer et même la dépression peuvent être favorisées par un état inflammatoire chronique. Or, notre alimentation a une influence directe sur cet état inflammatoire. Par exemple, une alimentation trop riche en sucre ou en graisses saturées favorise l’inflammation. À l’inverse, une alimentation riche en fruits, légumes, céréales complètes, huiles végétales de qualité, poissons et mollusques favorise la lutte contre l’inflammation.

Dans ce complet guide pour débuter en alimentation anti-inflammatoire, vous découvrirez comment choisir les aliments à privilégier, ceux à éviter, ainsi que les bénéfices pour votre santé. Il faut néanmoins savoir que chaque organisme est unique. Ainsi, ce qui fonctionne pour certains ne fonctionnera pas nécessairement pour tous.

Comment démarrer une alimentation anti-inflammatoire ? #

Il peut sembler impressionnant, voire effrayant, de changer son mode de vie et ses habitudes alimentaires. Pourtant, la transition vers une alimentation anti-inflammatoire peut être plus facile et plus agréable que prévu. Voici quelques conseils pour débuter.

À lire Santé : découvrez les 8 marques d’eaux en bouteille à éviter absolument, selon les autorités

En premier lieu, apprenez à lire les étiquettes des aliments. Il est important de savoir ce que vous consommez et d’éviter au maximum les aliments transformés, souvent riches en sucres, sel et graisses de mauvaise qualité. Privilégiez une nourriture « vraie », non transformée, riche en nutriments.

Ensuite, choisissez autant que possible des produits bio, locaux et de saison. Ils ont d’une part une plus grande valeur nutritionnelle, et d’autre part, ils sont normalement dénués de pesticides et autres produits chimiques qui pourraient favoriser l’inflammation.

Il serait également judicieux de se faire accompagner par un nutritionniste ou un naturopathe. Ces professionnels de la santé pourront vous aider à mettre en place un régime alimentaire adapté à vos besoins et à vos contraintes.

Adopter de nouvelles habitudes #

Enfin, il est recommandé de faire preuve de douceur et de patience avec soi-même. Changer ses habitudes alimentaires ne se fait pas du jour au lendemain. Il est également primordial de se faire plaisir tout en mangeant, d’apprécier ce que l’on mange sans se sentir privé. Une approche positive de l’alimentation et une écoute attentive de son corps sont les clés d’une transition réussie.

À lire Voici les étapes à suivre pour dépister l’hypertension artérielle : le guide complet pour prendre votre santé en main