AAH : les nouvelles conditions de versement du montant et de la date à connaître

L'allocation aux adultes handicapés (AAH) représente un pilier essentiel de la solidarité nationale vers les personnes vivant avec un handicap qui limite leur accès au marché du travail.

La revalorisation de l’AAH #

Cette aide cherche à garantir un revenu minimal pour aider à subvenir aux besoins du quotidien.

Sa récente revalorisation marque un progrès important dans l’histoire des aides sociales en France.

Comprendre les conditions d’éligibilité #

Pour prétendre à l’AAH, il est nécessaire de répondre à certaines conditions. Les individus de plus de 20 ans présentant un taux d’incapacité d’au moins 80% sont automatiquement éligibles.

À lire Votre rêve d’acquérir une maison : combien vous devriez gagner, le salaire minimum qu’il faut toucher

Ceux ayant un taux d’incapacité compris entre 50 et 79% peuvent également bénéficier de cette aide si leur handicap constitue un obstacle significatif et durable à l’emploi. Suite à la réforme du 1er octobre 2023, qui intègre la notion de déconjugalisation, les revenus du conjoint ne sont plus pris en compte dans le calcul de l’allocation, permettant ainsi à un plus grand nombre de bénéficiaires d’accéder à l’AAH de façon plus autonome.

La signification de la récente augmentation #

La loi de finances 2024 a fait franchir à l’AAH une étape décisive, surpassant pour la première fois le seuil symbolique des 1 000 euros, avec un montant établi à 1 016 euros par mois.

Cette augmentation de 4,6%, effectivement appliquée dès le début d’avril, constitue une réponse directe aux défis posés par l’inflation.

Elle témoigne de l’engagement du gouvernement à soutenir les individus en situation de handicap à travers une amélioration significative de leurs conditions de vie.

Cette progression, bien que ciblant l’AAH, s’étend également à d’autres allocations telles que l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA), soulignant l’importance d’une approche holistique dans l’amélioration du système d’aide sociale.

Malgré l’annonce de cette augmentation dès le mois d’avril, il est crucial de noter que les bénéficiaires ne verront l’effet de cette hausse qu’au mois de mai, en raison de son application rétroactive.

À lire Le nouveau Pass Colo de 350 euros est une aubaine pour vos projets de vacances en famille

La CAF, qui procède habituellement aux paiements le 5 de chaque mois, informe que, exceptionnellement, les allocations de mai seront versées le lundi 6 mai 2024, dû à un ajustement calendrier.

Cette récente revalorisation de l’AAH est un pas de plus vers la reconnaissance et le soutien des personnes handicapées, assurant ainsi une meilleure qualité de vie et une plus grande autonomie financière.

Étiquettes