La déclaration de revenus 2024 : les échéances à respecter pour être en règle auprès du fisc

Le printemps est souvent synonyme d'imposition et cette année ne déroge pas à la règle.

Comme chaque année, les contribuables doivent remplir leur déclaration de revenus dans les délais, sous peine de subir une majoration de leur impôt.

Découvrez ci-dessous toutes les informations nécessaires pour remplir votre déclaration dans les temps.

Calendrier des dates limites pour la déclaration en ligne #

  • Pour les départements 01 à 19 : jeudi 23 mai 2024 minuit

Les contribuables des départements numérotés de 01 à 19 devront s’assurer de valider leur déclaration en ligne avant jeudi 23 mai 2024 à minuit, afin d’éviter une majoration de 10 % de leur impôt sur le revenu.

À lire Lidl peut augmenter votre richesse avec un simple gadget à un prix incroyablement bas

Dates limites pour la déclaration papier (formulaire 2042) #

  • Pour tous les contribuables : lundi 20 mai 2024

Ceux qui continuent de faire leur déclaration sur formulaire papier doivent envoyer leur formulaire 2042 à leur centre des finances publiques au plus tard le lundi 20 mai 2024.

Un respect scrupuleux des échéances pour éviter des pénalités

Il est important de rappeler que ces délais doivent être respectés à la lettre, sous peine de voir le montant de l’impôt sur le revenu majoré de 10 % pour dépôt tardif.

Les pièces justificatives à fournir lors de votre déclaration #

Lorsque vous effectuez votre déclaration de revenus, certains documents sont indispensables pour la remplir correctement. Voici une liste de quelques pièces dont vous aurez besoin :

  • Votre avis d’imposition de l’année précédente
  • Les fiches de paie et les décomptes de charges sociales reçus au cours de l’année
  • Les relevés bancaires ou autres documents susceptibles de justifier vos revenus (investissements, placements, etc.)
  • Tous les documents relatifs à un éventuel crédit d’impôt ou réduction d’impôt : contrats de travail, factures, etc.

La déclaration des revenus issus du télétravail

Depuis le contexte sanitaire, le télétravail s’est largement développé. Il est donc crucial de connaître les règles fiscales pour bien déclarer ces revenus. En règle générale, les salariés en télétravail sont imposables sur leurs revenus nets après déduction des frais professionnels.

À lire Vous serez émus par ce message spécial de Jérôme et Lucile à leur fille Capucine et son parrain Mathieu Ceschin

Bien déclarer ses revenus locatifs #

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier que vous louez, vous devez déclarer les revenus issus de cette location. Ils seront soumis à l’impôt sur le revenu, en plus de la taxe foncière et de la taxe d’habitation, le cas échéant. Voici quelques points importants à prendre en compte :

  • Le montant des loyers perçus doit être mentionné dans votre déclaration de revenus
  • Les charges déductibles (travaux, intérêts d’emprunt, frais de gestion, etc.) doivent être indiquées
  • N’oubliez pas de préciser si vous bénéficiez d’une exonération ou d’un abattement spécifique (location meublée non professionnelle, par exemple).

Pour éviter les pénalités financières, il est primordial de connaître les dates limites pour effectuer votre déclaration de revenus et de respecter scrupuleusement ces échéances.

N’hésitez pas à rassembler tous les documents nécessaires en amont afin de faciliter cette démarche souvent redoutée.